Bibliography

 

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z  

    

1-50 | 51-84 | >> 50 next

  • Bœuf, Georges, Redolfi, Michel (1977). L’homo-parleur.

    Cahiers Recherche/Musique, no. 5. Paris : INA-GRM : 111-123.

  • Baboni Schilingi, Jacopo (2001). La musique électro-acoustique française : musiciens et chercheurs.

    Avidi Lumi, No. 12. Palermo : Teatro Massimo : 118-120.

  • Baranski, Sandrine (2006). Analyse perceptive en vue de l’étude du rapport texte/musique dans Gesang des Jünglinge (Le chant des adolescents) de Karlheinz Stockhausen.

    Lien : Analyse perceptive des musiques électroacoustique. Ohain : Musiques et Recherches : 71-101.

  • Bargheon, Ludovic (1999). DO-MI-SI-LA-DO-RÉ Œuvre mixte de Costin Miereanu.

    Méthodes nouvelles, musiques nouvelles. Strasbourg : Presses Universitaires de Strasbourg : 251-256.

  • Barrachina, Solange (2003). Camera oscura, regard sur l’œuvre et sa chorégraphie.

    François Bayle, Portraits Polychromes. Paris : INA-GRM/CDMC : 75-77.

  • Barrière, Françoise (1993). De Bourges : un paysage complexe et nuancé.

    Circuit, Revue Nord-Américaine de Musique du XXe Siècle, Vol. 4, N° 1-2. Montréal : Les Presses de l’Université de Montréal : 37-46.

  • Barrière, Françoise (2003). Où en est la musique électroacoustique aujourd’hui ?.

    Circuit, Revue Nord-Américaine de Musique du XXe Siècle, vol. 13, no. 3. Montréal : Les Presses de l’Université de Montréal : 9-17.

  • Barrière, Jean-Baptiste (1986). Mutations du matériau, mutations de l’écriture.

    Inharmoniques : No. 1. Paris : IRCAM/Centre Pompidou/Christian Bourgois : 118-124.

  • Barrière, Jean-Baptiste (1992). Le sensible et le connaissable.

    Les cahiers de l’IRCAM : recherche et musique, n°1. Paris : IRCAM/Centre Georges-Pompidou : 77-86.

  • Basque, Nicolas (2000). Évolution de la musique électroacoustique à Montréal.

    eContact !, vol. 3, no. 4. Montréal : CEC.

  • Battier, Marc (1981). Bibliographie.

    Le compositeur et l’ordinateur. Paris : IRCAM/Centre Georges Pompidou : 83-89.

  • Battier, Marc (1990). Les principaux centres de recherche musicale aux Etats-Unis.

    Inharmoniques, No. 6. Paris : IRCAM : 240-246.

  • Battier, Marc (1992). Sculpter la transparence. L’écriture, le geste, l’environnement.

    Les cahiers de l’IRCAM : recherche et musique, No. 1. Paris : IRCAM/Centre Georges-Pompidou : 57-75.

  • Battier, Marc (1995a). Une nouvelle géométrie du son. Le paradoxe de la lutherie électronique.

    Les cahiers de l’IRCAM : recherche et musique, No. 7. Paris : IRCAM/Centre Georges-Pompidou : 43-56.

  • Battier, Marc (1995b). Entre l’idée et l’œuvre : parcours de l’informatique musicale.

    Esthétique des arts médiatiques, Vol. 1. Sainte-Foy : Presses de l’Université du Québec : 319-335.
    1995 : Ars Sonora, No. 1. Paris : Ars Sonora/CDMC : 20-35.

  • Battier, Marc (1995c). Europe, avis de recherche.

    Résonance, No. 9. Paris : IRCAM/Centre Georges-Pompidou : 18-20.

  • Battier, Marc (1999a). L’approche gestuelle dans l’histoire de la lutherie électronique. Étude de cas : le theremin.

    Les nouveaux gestes de la musique. Marseille : Parenthèses : 139-150.

  • Battier, Marc (1999b). Les polarités de la lutherie électronique.

    Méthodes nouvelles, musiques nouvelles. Strasbourg : Presses Universitaires de Strasbourg : 307-318.

  • Battier, Marc (2001). De la machine à l’oreille. Le paradoxe de la musique concrète.

    Du sonore au musical. Cinquante années de recherches concrètes (1948-1998). Paris : L’Harmattan : 67-75.

  • Battier, Marc (2002a). De la phonographie à la lutherie numérique. L’épiphanie du son artificiel.

    Journées d’Informatique Musicale. Marseille : JIM.

  • Battier, Marc (2002b). L’opéra et les technologies du son artificiel.

    Analyse Musicale, No. 45, Analyse Musicale : Paris : 23-32.

  • Battier, Marc (2003). Création numérique avec les sons et la musique : Introduction en ligne.

    UNESCO DigiArts : Formation (Formation en ligne)

  • Battier, Marc (2003b). Notes sur l’électronique dans un opéra récent : K... de Philippe Manoury.

    Musurgia, Vol. 10, No. 2. Paris : Eska : 43-49.

  • Battier, Marc (2003c). Science et technologie comme sources d’inspiration.

    Musiques. Une encyclopédie pour le XXIe siècle, Volume 1. Paris : Actes Sud/Cité de la Musique : 512-532.

  • Battier, Marc (2003d). Laboratoires.

    Musiques. Une encyclopédie pour le XXIe siècle, Volume 1. Paris : Actes Sud/Cité de la Musique : 558-574.

  • Battier, Marc, Nouno, Gilbert (2003). L’électronique dans l’opéra de Kaija Saariaho, L’amour de loin.

    Musurgia, Vol. 10, No. 2. Paris : Eska : 51-59.

  • Bayle, François (1972). Musique et expérience.

    Musique en Jeu, N° 8. Paris : Le Seuil : 57-63.

  • Bayle, François (1976). Inter-dits.

    Cahiers recherche/musique, no. 2. Paris : INA-GRM : 13-17.

  • Bayle, François (1977). Support/Espace.

    Cahiers Recherche/Musique, no. 5. Paris : INA-GRM : 13-39.

  • Bayle, François (1986a). Écouter et comprendre.

    La Revue Musicale : Recherche musicale au GRM. Paris : Richard-Masse : 109-119.

  • Bayle, François (1986b). À propos de l’acousmonium.

    La Revue Musicale : Recherche musicale au GRM. Paris : Richard-Masse : 144-146.

  • Bayle, François (1989b). Savoir-faire.

    Structure Musicales et Assistance Informatique. Marseille : MIM : 67-73.

  • Bayle, François (1990a). Pierre Schaeffer L’œuvre musicale.

    Book with 4 CDs. Paris : Librairie Séguier/INA-GRM.

  • Bayle, François (1990b). Le futur antérieur ou origine et conséquences du “concept-acous”.

    Vers un art acousmatique. Lyon : GMVL : 9-16.

  • Bayle, François (1991). Mi-lieu.

    L’espace du son, Vol. 2. Ohain : Musiques et Recherches : 131-135.

  • Bayle, François (1993). Musique acousmatique. Proposition... ...positions.

    Paris : Ina-GRM/Buchet Chastel.

  • Bayle, François (1994). L’espace (post-scriptum...).

    Les cahiers de l’IRCAM : recherche et musique, No. 5. Paris : IRCAM/Centre Georges-Pompidou : 115-120.

  • Bayle, François (1995). Musique acousmatique. Diabolus in Musica ?.

    Esthétique des arts médiatiques, Vol. 2. Sainte-Foy : Presses de l’Université du Québec : 111-124.

  • Bayle, François (1996). ... À propos du rôle de l’interprète dans la musique acousmatique.

    Ars Sonora, No. 4. Paris : Ars Sonora/CDMC : 60-65.

  • Bayle, François (1998). L’espace des sons et ses ’’défauts’’.

    L’espace : Musique/Philosophie. Paris : L’Harmattan : 365-371.

  • Bayle, François (1998a). L’odyssée de l’espace.

    L’espace du son. Ohain : Musiques et Recherches : 23-30.

  • Bayle, François (1999a). Schaeffer phonogène.

    Ouïr, entendre, écouter, comprendre après Schaeffer. Paris : INA-GRM/Buchet-Chastel : 139-151.

  • Bayle, François (1999b). Penser le son aujourd’hui.

    Ars Sonora, no 9. Paris : Ars Sonora/CDMC.

  • Bayle, François (2000). Principes d’acousmatique.

    Musique du XXe siècle. Cologne.

  • Bayle, François (2003). Petit guide de mes images.

    François Bayle, Portraits Polychromes. Paris : INA-GRM/CDMC : 87-89.

  • Bayle, François (2006). Une logique de sensations.

    Lien : Analyse perceptive des musiques électroacoustique. Ohain : Musiques et Recherches : 107-114.

  • Bayle, François, Chion, Michel (1975). La musique électroacoustique est une écriture.

    Programme Bulletin GRM : No. 13. Paris : INA-GRM : 33-39.

  • Bayle, François, Chion, Michel, Vande Gorne, Annette (1994). Le caprice et la cohérence.

    Lien, François Bayle parcours d’un compositeur. Ohain : Musiques et Recherches : 36-126.

  • Bayle, François, Daubresse, Eric, Jaffrennou, Pierre-Alain, Nicolas, François, Risset, Jean-Claude (1998). L’espace et l’électroacoustique.

    L’espace : Musique/Philosophie. Paris : L’Harmattan : 373-389.

  • Bayle, François, Ernoult, Franck (2002). François Bayle, dans son studio Magison.

    Magison. Paris.

    1-50 | 51-84 | >> 50 next

    Top