Objet sonore

Musicologie et musique électroacoustique [MME]

 > 

Théorie schaefferienne

 ]

Dans la théorie de Pierre Schaeffer, on appelle objet sonore tout phénomène et événement sonore perçu comme un ensemble, comme un tout cohérent, et entendu dans une écoute réduite qui le vise pour lui-même, indépendamment de sa provenance ou de sa signification.

L’objet sonore est défini comme le corrélat de l’écoute réduite : il n’existe pas « en soi », mais à travers une intention constitutive spécifique. Il est une unité sonore perçue dans sa matière, sa texture propre, ses qualités et ses dimensions perceptives propres. Par ailleurs, il représente une perception globale, qui se donne comme identique à travers différentes écoutes ; un ensemble organisé, qu’on peut assimiler à une « gestalt » au sens de la psychologie de la forme.

Pierre Schaeffer suggère qu’une série de confusions se produisent fréquemment sur la nature de l’objet sonore :

a) L’objet sonore n’est pas le corps sonore.
b) L’objet sonore n’est pas le signal physique.
c) L’objet sonore n’est pas un fragment d’enregistrement.
d) L’objet sonore n’est pas un symbole noté sur une partition.
e) L’objet sonore n’est pas un état d’âme (il se donne identique à travers les différentes écoutes).

(Paraphrase de Michel Chion (1983). Guide des Objets Sonores. Eds. Buchet/Chastel, Paris)

 

Links

UNESCO DigiArts

- Introduction à l’histoire et à l’esthétique des musiques électroacoustiques: Session 3 - Du sonore à l’artistique: le timbre musical reconsidéré ( French )

 

Bibliography:

English - Español - Français - Deutch - Italiano

Alphabetical order - Chronological order

1-60 | 61-117 | >> 60 next

HERRERA, Silvia (2005). Gabriel Brncic: Un primer acercamiento hacia el compositor y maestro chileno en el exilio

 

Top