Partition graphique

Musicologie et musique électroacoustique [MME]

 > 

Analyse

 > 

Analyse des structures

 > 

Représentation visuelle

 ]

Habituellement, les compositeurs de musique électroacoustique ne réalisent pas de partition visuelle pour leurs œuvres. Toutefois, des exceptions existent :

- une partition décrivant les procédures permettant de recréer la pièce ;
- une représentation du matériau électroacoustique afin d’aider un instrumentiste ou un chanteur dans le cas d’une œuvre mixte ;
- une représentation de la manière dont le matériau sonore doit être diffusé sur les points de spatialisation lors d’une performance complexe ou d’une installation.

Puisque les composants signifiants et structurants de la musique électroacoustique ne se conforment pas à des saillances reconnues, comme dans le cas de la plupart des compositions instrumentales et vocales, les options choisies pour représenter cette musique peuvent varier énormément d’une partition graphique à une autre.

 

See also

Partition de diffusion

 

Bibliography:

English - Español - Français - Deutch - Italiano

Alphabetical order - Chronological order

1-60 | 61-76 | >> 60 next

Aharonian, Coriun, Appleton, Jon, Beyls, Peter, Boeswillwald, Pierre, Buxton, Bill, Chiarucci, Henri, Clozier, Christian, Ferreyra, Beatriz, Goethals, Lucien, Hanson, Sten, Kotonski, Wlodzimierz , Küpper, Leo, Pignon, Paul, Menard, Philippe, Nilson, Leo, Rudnik, Eugeniusz, Savouret, Alain (1975). La musique électroacoustique en 5 thèmes
Bayle, François (1990a). Pierre Schaeffer L’œuvre musicale
Couprie, Pierre (2001). Transcription globale : introduction à la représentation
Couprie, Pierre (2004a). La place de l’informatique et du multimédia dans l’analyse des musiques électroacoustiques
Delalande, François (2002a). {Aquatisme}
Després, Alain (1988). L’UPIC en temps réel
Ebbeke, Klaus (1990). La vue et l’ouïe - Problèmatique des partitions dans la musique électro-acoustique (en particulier chez Karlheinz Stockhausen)
Lanza Alcides, (1998). musique pour voix [souvenirs personnels]
Levaux, Benjamin (2002). {Trois études}
Miereanu, Costin (1974). Une musique électronique et sa “partition” {Artikulation}
Raczinski, Jean-Michel (2001). L’UPIC, outil de composition pour quelles musiques ?
Rousselier, Samuel (2002). Sonorités élastiques
Roy, Stéphane (1993). Analyse des œuvres acousmatiques : quelques fondements et proposition d’une méthode
Savouret, Alain (1972). Sur “Tango”
Teruggi, Daniel (2001b). Après une écoute de {Sud}
Teruggi, Daniel (2001b). Après une écoute de {Sud}
Xenakis, Iannis (1981). Les chemins de la composition musicale
Zbar, Michel (1992). Musiques électroacoustiques : de l’écoute du compositeur à celle de l’auditeur

 

Top