Son abstrait

Musicologie et musique électroacoustique [MME]

 > 

Classification des sons

 ]

Antonyme de son référentiel, le terme son abstrait est apparu dans la langue anglaise (abstract sound) sous l’influence de la tradition schaefferienne, et en particulier à travers la notion d’écoute réduite. Un son est considéré comme abstrait lorsque le compositeur en studio focalise son travail sur une de ses qualités ou un de ses paramètres. Ceci peut se traduire à travers les techniques de transformations utilisées dans la manipulation du son et/ou à travers le rôle de celui-ci dans le discours musical. La perception d’un son abstrait en tant que tel est donc fréquemment déterminée par le contexte. Ainsi, un son peut-être considéré comme abstrait simplement par l’incapacité de l’auditeur à lui attribuer une origine réelle ou imaginaire. De plus, de nombreux compositeurs électroacoustiques reconnaissent l’existence d’un continuum entre l’”abstrait” et le “référentiel” permettant ainsi la mise en place de principes micro ou macro structurant ou déterminant la narrativité musicale. Les termes abstrait/référentiel sont aussi désignés par les termes intrinsèque/extrinsèque (par exemple, chez le compositeur et théoricien Denis Smalley).

 

See also

Musique anecdotique

,

Diapositive sonore

,

Intériorité

,

Mimésis

,

Récit

,

Phonographie

,

Référentiel (Son)

,

Théorie schaefferienne

,

Composition de paysage sonore

,

Spectromorphologie

 

Bibliography:

English - Español - Français - Deutch - Italiano

Alphabetical order - Chronological order

 

Top