Stratégie d’écoute

Musicologie et musique électroacoustique [MME]

 > 

Expérience d’écoute

 ]

Nous n’écoutons pas la musique d’une manière uniforme, identique d’une audition à l’autre ou pseudo-objective. En effet, la recherche et la création en musique électroacoustique ont mis en évidence le fait que notre perception et nos approches d’écoutes sont très différentes d’une musique à l’autre. Il est également très fréquent que différentes stratégies d’écoutes soient adoptées durant l’audition d’une seule et même pièce. De nombreux résultats de recherche appris dans ce domaine sont reconnus et utilisés par les compositeurs et les musiciens dans leurs stratégies de création de musique électroacoustique.

C’est la perception des saillances des surfaces et des textures musicales qui guide les auditeurs dans le choix des différentes stratégies d’écoutes. Par exemple, nous écoutons d’une manière totalement différente une séquence d’événements sonores monophoniques rapides et une texture granulaire dense évoluant lentement. De même, nous sommes susceptibles d’écouter différemment une séquence narrative et une séquence musicale totalement abstraite.

Puisque la musique électroacoustique est art du temps, notre écoute peut être fortement guidées par les codes musicaux et les structures élaborées par le compositeur ou être laissée libre de choisir un parcours personnel. Dans ce cas, l’idée, issue des théories naturelle de la perception, que tout stimulus contiendrait la clé de sa compréhension par l’auditeur, est à prendre en compte.

 

See also

Quatre écoutes

 

Bibliography:

English - Español - Français - Deutch - Italiano

Alphabetical order - Chronological order

Delalande, François (2002a). {Aquatisme}
Dupont, Maÿlis (2001). Pour une écoute critique : l’émergence de la musique
Hufschmitt, Aline (2001). Continuité ou discontinuité ? Un exemple de perception changeante de la fin de {Sud}
IRCAM-Hyptique, (1999). Dix jeux d’écoute
Lagrost, Jean-François (2001). Matières, espace, lumière et évolution : quatre manières de percevoir le début de {Sud}
Smalley, Denis (1999). Établissement de cadres relationnels pour l’analyse de la musique postschaefferienne

 

Top