Algorithme de Karplus-Strong

Production sonore et manipulation [PSM]

 > 

Techniques d’analyse-synthèse

 > 

Synthèse par modèle physique

 ]

Cet algorithme permet de modéliser le mouvement vibratoire d’une corde pincée. Les travaux de Kevin Karplus et d’Alex Strong sur la modélisation d’instruments à cordes datent de la fin des années 70. Diffusés par David Jaffe et Julius Smith de l’Université de Stanford, ces travaux ont donné naissance à des outils de synthèse très souples. Le modèle acoustique de base consiste en une ligne de délais de durées variables stimulée par du bruit, comportant un système de feedback lié à un atténuateur et couplé à un filtre passe-bas réglable qui produit des résonances ressemblant à celles d’une corde vibrante. L’ajustement de ces paramètres permet de modifier l’extinction du son de la corde d’un effet caractéristique de pizzicato à celui d’un son tenu. De plus, ces paramètres permettent aussi de modifier la hauteur du son d’une manière discrète mais aussi sous la forme de glissandi, présentant ainsi d’importantes possibilités de contrôle gestuel. D’autres réglages autorisent aussi les sons de cordes pincées d’être transformés en un certain nombre de son de type percussion. (Source - Peter Manning (1993). Electronic and Computer Music, Second Edition. Oxford University Press.)

 

Top