Anamorphose

Musicologie et musique électroacoustique [MME]

 > 

Théorie schaefferienne

 ]

Dans la théorie Schaefferienne, ce mot est employé pour suggérer « certaines irrégularités » remarquables dans le passage de la vibration physique au son perçu « faisant penser à une déformation psychologique de la “réalité” physique, et qui traduisent l’irréductibilité de la perception à la mesure physique ». Une anamorphose peut être appliquée au timbre ou à la durée. Par exemple, un son de piano écouté à l’envers apparaît plus long que l’original à l’endroit, parce que la version à l’envers est plus insolite, et alerte l’oreille de manière plus active. (Source - Michel Chion (1983). Guide des Objets Sonores. Eds. Buchet/Chastel, Paris)

 

Bibliography:

English - Español - Français - Deutch - Italiano

Alphabetical order - Chronological order

Boeswillwald, Pierre (2000). “Autres temps; autre temps” ou le temps et les arts sonores électroacoustiques
Schaeffer, Pierre (1977). Traité des objets musicaux
SCHAEFFER, Pierre (1988). Tratado de los Objetos Musicales (traducción del original en francés, Traité des objets musicaux [version abrégée], por Araceli Cabezón de Diego)
Schaeffer, Pierre, Reibel, Guy, Ferreyra Beatriz, (1998 (1967)). Solfège de l’objet sonore

 

Top