Anamorphose

Musicologie et musique électroacoustique [MME]

 > 

Théorie schaefferienne

 ]

Dans la théorie Schaefferienne, ce mot est employé pour suggérer « certaines irrégularités » remarquables dans le passage de la vibration physique au son perçu « faisant penser à une déformation psychologique de la “réalité” physique, et qui traduisent l’irréductibilité de la perception à la mesure physique ». Une anamorphose peut être appliquée au timbre ou à la durée. Par exemple, un son de piano écouté à l’envers apparaît plus long que l’original à l’endroit, parce que la version à l’envers est plus insolite, et alerte l’oreille de manière plus active. (Source - Michel Chion (1983). Guide des Objets Sonores. Eds. Buchet/Chastel, Paris)

 

Bibliography:

English - Español - Français - Deutch - Italiano

Alphabetical order - Chronological order

 

Top