PROGREMU

Musicologie et musique électroacoustique [MME]

 > 

Théorie schaefferienne

 ]

La composition musicale est un processus complexe combinant plusieurs activités bien distinctes. Traditionnellement, des disciplines telles que l’harmonie, le contrepoint et l’orchestration ont toujours été considérés comme séparées, bien qu’associées à travers différentes zones. De plus, chacune d’elle est caractérisée par un système de classification et d’organisation a priori. Toutefois, dans l’univers du studio électroacoustique de tels systèmes sont fréquemment entièrement inappropriés et le compositeur est alors confronté avec un répertoire de sons et de techniques manquant d’ordre et de clarté. Le programme de la recherche musicale de Pierre Schaeffer (PROGREMU) est une réponse à cette situation. Le PROGREMU se compose de cinq étapes interdépendantes avec lesquelles la composition musicale utilisant la technologie peut être systématiquement étudiée. Dans le PROGREMU, les sons enregistrés sont classés et décrits selon la perception que l’on en a. Ainsi, ces procédures facilitent l’association d’objets sonores et, potentiellement, la mise en évidence de n’importe quelle caractéristique comme articulation principale de la structure. De plus, des fonctions indépendantes peuvent aussi être identifiées. Cependant, le médium électroacoustique pousse à réévaluer ces fonctions et les relations entre les objets sonores. En conséquence, le PROGREMU fait évoluer, plutôt que rejette, les activités traditionnelles déjà systématisées.

Le PROGREMU comprend un système de cinq étapes interdépendantes : la typologie, la morphologie, la caractérologie, l’analyse et la synthèse. À travers la typologie et la morphologie, les objets sonores sont isolés de leur contexte, classés et décris. C’est l’étape la plus détaillée du programme. Ensuite, en accord avec la caractérologie, les sons peuvent être regroupés en “genres” et, à travers l’analyse, leur potentiel à entrer dans des structures musicales peut être évalué. Avec ces renseignements, le compositeur peut synthétiser de nouveaux objets sonores. Chaque étape possède une fonction spécifique mais est soumise au but final : la composition musicale. (Source - John Dack, "Systematising the Unsystematic" - Article présenté lors du Arts Symposium of the International Conference for Advanced Studies in Systems Research and Cybernetics, Baden-Baden, Germany, August, 1999)

 

See also

Morphologie

,

Théorie schaefferienne

,

Typo-morphologie

,

Typologie

 

Bibliography:

English - Español - Français - Deutch - Italiano

Alphabetical order - Chronological order

 

Top